situé Place Aristide Briand, derrière l'église
 
Tarif du cinéma : tarif  normal : 5.50 €
                  tarif réduit :  4.50 € pour les Enfants, Scolaires, Etudiants, Handicapés, Chômeurs sur justifcatif,
                                                Abonnés, Adhérents de l'ARC sur présentation de la carte.
 
Carte annuelle d 'abonnement pour bénéficier du tarif réduit (valable du 1er septembre au 31 août ) : 12 €

 
La salle est équipée d'un boucle magnétique pour malentendants appareillés
 
 
Jeudi 17 novembre et samedi 19 à 20h30, dimanche 20 à 15h00
L'Apollonide, souvenirs de la maison close (interdit aux moins de 12 ans)
(2h02) Drame français de Bertrand Bonello avec Hafsia Herzi, Noémie Lvovsky, Adèle Haenel…
A l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s'organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien car la maison est close, mais à l'intérieur de ses murs tout est possible…
Festival de Cannes 2011 : Sélection Officielle
 
Jeudi 24 novembre à 20h30
Elle s’appelle Sabine
(1h25) Documentaire français de Sandrine Bonnaire avec Sabine Bonnaire, Sandrine Bonnaire…
Prix FIPRESCI : Quinzaine des Réalisateurs 2007 édition n° 39
Un portrait de Sabine Bonnaire, autiste, réalisé par sa sœur la plus proche. Récit de son histoire à travers des archives personnelles, filmées par la comédienne sur une période de 25 ans, et témoignage de sa vie aujourd'hui dans une structure adaptée. Le documentaire évoque une personnalité attachante dont le développement et les dons multiples ont été broyés par un système de prise en charge défaillant. Après un passage tragique de cinq longues années en hôpital psychiatrique, Sabine reprend goût à la vie, même si ses capacités restent altérées, dans un foyer d'accueil en Charente…
Dans le cadre de l’opération « Images de la science, science de l’image » organisée par l’espace Mendès France de Poitiers et en partenariat avec la Médiathèque de Neuville, ce documentaire sera suivi d’un débat animé par un membre de l'équipe du Centre de ressources  Autisme de Poitou-Charentes.         
Tarif réduit : 4,50 €

Samedi 26 à 20h30, dimanche 27 à 15h00
Le cochon de Gaza (VO)
(1h39) Comédie franco-germano-belge de Sylvain Estibal avec Sasson Gabai, Baya Belal…
Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé à se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable…
Jeudi 1er et samedi 3 décembre à 20h30, dimanche 4 à 15h00
De bon matin  Art et Essai
(1h31) Drame français de Jean-Marc Moutout avec Jean-Pierre Darroussin, Valérie Dréville…
Lundi matin, Paul Wertret, cinquante ans, se rend à la Banque Internationale de Commerce et de Financement, où il est chargé d'affaires. Il arrive, comme à son habitude, à huit heures. Il s'introduit dans une salle de réunion, sort un revolver et abat deux de ses supérieurs…
 
Jeudi 8 et samedi 10 décembre à 20h30, dimanche 11 à 15h00
The Artist  Art et Essai
(1h40) Drame français de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin, Bérénice Bejo…
Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars…
Festival de Cannes 2011 : Sélection Officielle Hors Compétition
 
Jeudi 15 et samedi 17 décembre à 20h30
Polisse
(2h07) Drame français de Maïwenn avec Karin Viard, Joey Starr…
Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs)  ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple, la solidarité entre collègues, les fous rires incontrôlables...
Festival de Cannes 2011 : Sélection officielle
 
Samedi 17, dimanche 18 et lundi 19 décembre à 15h00
Les aventures de Tintin : Le secret de la Licorne
(2H07) Film d'animation américain de Peter Jackson, Steven Spielberg avec Jamie Bell, Andy Serkis…
Parce qu'il achète la maquette d'un bateau appelé la Licorne, Tintin, un jeune reporter, se retrouve entraîné dans une fantastique aventure à la recherche d'un fabuleux secret…
 
Jeudi 22 décembre, vendredi 23 et lundi 26 à 20h30
L'Exercice de l'Etat
(1h52) Drame français de Pierre Schoeller avec Olivier Gourmet, Michel Blanc…
Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n'a pas le choix. Ainsi commence l'odyssée d'un homme d'État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique...
Sélection officielle, Un certain regard - Festival de Cannes 2011
 
Jeudi 22, vendredi 23 et lundi 26 décembre à 15h00
Les contes de la nuit  Art et essai
(1H24) Film d'animation français de Michel Ocelot
Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible…
 
Jeudi 29 et samedi 31 décembre à 20h30, vendredi 30 à 15h00 et à 20h30
Intouchables
(1h52) Comédie dramatique française de Olivier Nakache, Eric Toledano avec François Cluzet, Omar Sy…
A la suite d'un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement...
 
Jeudi 29 et samedi 31 décembre à 15h00
Un monstre à Paris
(1h22) Film d’animation français de Eric Bergeron avec Vanessa Paradis, Mathieu Chédid…
Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable... Et si la meilleure cachette était sous les feux de "L'Oiseau Rare", un cabaret où chante Lucille?